Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 € Total 0,00 €

Panier Commander

02 99 60 25 54

Quand et comment faire un ragréage ?

 sol ragréé 

 

Dans le cadre de votre chantier de mise en œuvre d’un nouveau sol ou de rénovation, vous serez peut être amené à faire un ragréage pour bien préparer votre support, pour que la surface soit bien plane avant la pose du revêtement de sol. Nous allons vous expliquer comment bien réaliser ce ragréage, en fonction du support de destination.

Ragréage définition

Un ragréage va permette de niveler et lisser la surface de votre sol. Il va supprimer les craquelures, bosses, creux et autres petits défauts du sol. Le produit utilisé pour réaliser un ragréage est un enduit de lissage (une poudre généralement composée de ciment, mélangée avec de l’eau). Grâce à ses propriétés auto-lissantes, l’enduit se répand facilement sur le sol. Le ragréage est réalisé sur des surfaces rigides de types parquet à lames collées ou clouées, dalle plastique rigide, chape de béton, ciment, carrelage, terrasse. En revanche il est déconseillé sur support plastique souple, textile (moquette) et parquet flottant (stratifié, contrecollé). En plus de niveler le sol, un ragréage va permettre une meilleure isolation thermique.

Quand faire un ragréage ?

Un ragréage est nécessaire si la surface de destination présente des zones creusées, fissurées, ou de niveau différent. Nous vous conseillons de balayer votre surface, qu’elle soit bien propre pour vérifier son état. Utilisez un niveau aux différents endroits de votre pièce pour vous assurer de sa planéité. Si vous remarquez des différences de niveaux d’au moins 5 mm, alors un ragréage devra être réalisé.

Les types de ragréage

Les ragréages sont des enduits à base de poudre de ciment. Il existe également des ragréages à base de fibre de verre, on les appelle les ragréages fibrés. Les ragréages à base de fibre sont généralement préférés pour rattraper des défauts de niveau plus important, et supporter des charges plus lourdes (utilisé en garage par exemple). Pour des sols intérieurs à base de ciment ou béton, des ragréages courants seront utilisés; en revanche pour une application sur un ancien revêtement de sol, ancien plancher ou carrelage, ou même en extérieur, il est conseillé d'utiliser un ragréage haute performance.

 

Il exsite 3 types de ragréage :

  • Ragréage autolissant: enduit liquide qui convient pour les supports comportant des défauts jusqu’ à 2 cm. L’application peut être réalisée en 2 couches en fonction de l’épaisseur des creux.
  • Ragréage autonivelant: à base de mortier, convient pour les supports comportant des défauts de 2 à 4 cm. Il est généralement appliqué en 2 couches.
  • Chape de béton: pour les surfaces présentant des fissures et différences de niveau supérieur, il est préférable de couler une chape de béton.

Ragréage en fonction du support

Ragréage sur sol béton, ciment

Ragréage sur ancien carrelage

L’application d’un enduit de ragréage est conseillée pour remettre à niveau un ancien carrelage. Il va permettre d’avoir une surface lisse, propre et prête à accueillir le nouveau revêtement de sol. Avant l’application du ragréage, nous vous conseillons de sceller les carreaux.

 

Ragréage sur ancien parquet

Le ragréage est uniquement conseillé sur un plancher fixe, collé ou cloué et déconseillé sur des parquets flottant. Pour ragréer sur un ancien parquet, assurez vous tout d’abord que les lames soient bien fixées. Nous vous conseillons de décaper et poncer pour retirer le verni et cire de surface. Il faudra reboucher les écarts entre les lames avec un mortier de réparation par exemple, avant d’appliquer le primaire d’accrochage. Une fois ces étapes réalisées, votre parquet sera prêt à recevoir le mortier de ragréage.

 

Ragréage sur sol extérieur

Pour un ragréage sur sol extérieur, type terrasse, seul les sols en ciment ou béton peuvent être ragréés. Pour cela utiliser un enduit de ragréage prévu pour l’extérieur.

Mise en oeuvre du ragréage

Précaution et vérification du sol

Avant l'application du ragréage, votre surface doit être bien propre, sec et lisse. Assurez vous que les fissures soit bien nettoyées pour que l’enduit pénètre en profondeur et les plinthes retirées. En cas de chauffage au sol, pensez bien à l’éteindre avant l’application. Le ragréage devra être réalisé dans un environnement sec, avec une température ambiante modérée, entre 10° et 25°.

 

Application d'un primaire

Si votre sol est poreux (s’il absorbe l’eau en moins d’une minute), alors il faudra appliquer un primaire, qui empêchera toute fuite à travers le sol, et qui permettra une meilleure adhérence du ragréage. Si votre sol est vraiment très poreux, il est possible de poser un film polyéthylène sur la surface. L’utilisation d’un primaire d’accrochage ou d’adhérence sera également nécessaire si vous réalisez un ragréage sur un ancien revêtement de sol. Cette application est généralement réalisée au rouleau. Laisser sécher le temps indiqué.

 

Préparation de l'enduit de ragréage

La plupart des enduits ou mortiers sont pré dosés. Il ne vous restera plus qu’à procéder au dosage de l’eau avec la poudre, en fonction de votre besoin. Nous vous conseillons de réaliser le mélange dans un grand seau ou dans une poubelle. Toutes les étapes : dosage, vitesse de rotation du mélangeur, temps de pause … sont bien évidemment indiquées sur le produit.

 

Application de l'enduit

Après le nettoyage et l’application de primaire effectué, vous pourrez étaler uniformément votre enduit de ragréage à l’aide d’une spatule ou d’une truelle liseuse. L’application est réalisée en une fois, en commençant par un coin de la pièce et pour finir à l’entrée. Si vous devez appliquer une seconde couche, celle ci sera réalisée moins de 24h après la première. L’application d’un primaire d’accrochage peut être préconisée avant la 2éme couche de ragréage.

 

Temps de séchage

Le temps de séchage du ragréage va dépendre du produit et ce que le fabricant préconise en fonction du type de surface et du revêtement qui sera appliqué. Il varie généralement entre 2 et 6h selon l’épaisseur appliqué.

 

Le matériel nécessaire

  • balai, aspirateur
  • niveau, règle
  • ponceuse (si ancien parquet)
  • primaire d’accrochage
  • enduit de ragréage
  • grand seau
  • rouleau
  • malaxeur électrique
  • spatule ou truelle lisseuse
  • balai débulleur pour les grandes surfaces